Calendrier des vacances scolaires

Après « Les Olympiades de physique», le projet Foucault en lice pour CGénial-lycée !

En février dernier, une équipe de quatre élèves inscrits dans le club de sciences du lycée Yves Leborgne encadré par Jean-Pierre Pichoud, professeur de sciences physiques, remportait la deuxième place du concours national « Les Olympiades de physique» en mesurant la vitesse de la lumière. Ce même projet vient d’être sélectionné pour le concours CGénial-lycée, dont la finale se déroulera à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris le 25 mai prochain.

Décidément, le projet d’Alys Arnoud, Martin Leclerc, Quentin Gomes (tous trois en Première S) et Luciani Mery (Terminale S) initié en 2017 a vraiment retenu l’attention de la communauté scientifique. Après les avoir porté jusqu’à la seconde place du concours national « Les Olympiades de physique» en février dernier, le voilà sélectionné pour la finale d’un autre grand concours national scientifique, CGénial-lycée, qui aura lieu le 25 mai prochain à Paris.

Pour rappel, les quatre lycéens s’étaient fixés pour objectif de reconstituer entièrement l’expérience de Léon Foucault datant de 1862 et qui consistait à mesurer la vitesse de la lumière. Grâce à leur motivation, leur organisation, leur acharnement et l’investissement de leur professeur, ils ont pu atteindre leur but avec un résultat avoisinant une incertitude de 15 %.

 

Stéphanie TOLLET

professeure documentaliste

 

CGénial Cquoi ?

CGénial est un concours scientifique national pour collégiens et lycéens. Fruit d'un partenariat entre la Fondation CGénial et le dispositif ministériel « Sciences à l’École », il est encadré par celui-ci. Il a pour objectif de promouvoir l’enseignement des sciences et des techniques au secondaire par la sélection de projets d'équipes didactiques et innovants réunissant les élèves et leurs enseignants. Les projets réalisés en partenariat avec le monde de la science et notamment des entreprises scientifiques sont privilégiés. 

Le concours CGénial-lycée est coordonné au niveau national. Chaque année, 20 projets sur une centaine sont retenus par le comité scientifique. Les lauréats ont la chance de recevoir de nombreux prix. De plus, ils peuvent participer à des concours internationaux comme le concours européen EUCYS ou Chinois CASTIC et visiter les sites de grandes entreprises scientifiques et technologiques, l’occasion de découvrir concrètement la vie d’une entreprise et comment sont appliqués les enseignements scientifiques.

 

 

(extrait article "Après « Les Olympiades de physique», le projet Foucault en lice pour CGénial-lycée")